Réglages WordPress: ce qu’il faut savoir

Quels sont les principaux réglages WordPress? Comment ne pas faire d’erreur de manipulation? Quelles sont les parties importantes à connaître et celles à ignorer?

Dans cette vidéo, nous découvrons succinctement les principaux réglages de WordPress. Nous aurons l’occasion de revenir sur certains d’entre-eux dans d’autres vidéos. L’idée de ce tutoriel (qui ne fait pas partie de la liste officielle) est de vous montrer le menu « Réglages » et ses principales caractéristiques.

La vidéo débute par une présentation de l’écran qui affiche vos sites WordPress si vous avez utilisé les facilités offertes par notre hébergeur slithyweb.com. La partie explicative sur les réglages WordPress commence à 01:07. Je reprend ici les principaux réglages en y apportant quelques détails supplémentaires.

Réglages généraux

Titre & slogan

C’est dans cette partie que nous retrouvons la plupart des options. Comme le « Titre du site« . Il s’agit du titre qui s’affiche en grand. Le titre est aussi parfois reprise dans le titre de la page (en particulier si vous avez installé Yoast SEO). Il est très important de bien choisir ce titre car il va probablement augmenter (en plus du nom de domaine) votre visibilité auprès de Google (le moteur de recherche).

Le « Slogan » est un texte complémentaire, très court, permettant de définir le site. Dans la vidéo, le site est consacré à « Philippe Peyron » mais personne ne sait qui c’est. Il suffit de mettre « Artiste & Agriculteur » pour avoir une vision plus précise du personnage. Avec le slogan, on a défini les deux facettes principales et celles que l’on développera dans le site Web.

Vous pouvez, à tout moment, changer le titre et le slogan sans que cela ne provoque de désastres. Vous devez toute de même veiller à correctement les choisir car ils ont une influence sur la présentation de votre site et sur le ressenti des visiteurs car ce sont souvent les premières informations que voit l’internaute.

L’adresse web de WordPress (URL)

Il est difficile d’être plus incompréhensible dans la formulation. Idem pour « Adresse web du site (URL)« . Veillez à ne JAMAIS modifier ces valeurs à moins que vous sachiez exactement ce que vous faites! En effet, changer les valeurs de ces deux champs peut avoir des conséquences catastrophiques. D’une part, votre site WordPress risque fort de ne plus fonctionner mais en plus, vous risquez de perdre l’accès à la partie administrative du site!

Par exemple, n’essayez surtout pas d’ajouter un « s » à « http » pour passer en HTTPS. Je connais des personnes qui ont fait cette mauvaise manipulation et il a fallu que je me connecte directement sur la base de données WordPress pour corriger l’erreur!

Adresse email d’administration

Il s’agit là de l’adresse de l’administrateur du site. Vous pouvez la changer mais il faut veiller à ce que votre site soit en capacité d’envoyer des messages. L’envoi de messages par un site WordPress est parfois compliqué et ne fonctionne pas toujours correctement. Cela est lié à plusieurs facteurs: configuration DNS du nom de domaine, autorisation par l’hébergeur…

Inscription & Rôle par défaut

Comme dans la plupart des sites Web, WordPress a prévu un mécanisme pour s’inscrire sur le site. Vous pouvez donc permettre l’enregistrement des personnes sur votre site en activant cette option.

Lors de l’inscription d’une personne (avec l’adresse email & un mot de passe), un rôle est automatiquement affecté à l’utilisateur. Il s’agit d’un rôle défini par WordPress. Par défaut, il existe plusieurs rôles: du simple abonné à l’administrateur. Normalement, les personnes qui s’inscrivent sur un site WordPress reçoivent le rôle « Abonné » qui n’offre pas beaucoup de possibilités.

Le principal intérêt des rôles est de pouvoir ajouter des restrictions. Par exemple, on peut imaginer que certains articles ne sont disponibles qu’après inscription au site. C’est souvent ce qui se passe au niveau des sites qui proposent des formations.

Langue du site

Si vous avez installé WordPress en utilisant les services d’un hébergeur français, il y a de fortes chances pour que votre site WordPress soit en français. WordPress est un logiciel anglais, mais il en existe des traductions dans la plupart des langues parlées. La langue que vous définissez sera ensuite utilisée dans l’intégralité du site.

Les thèmes et extensions sont souvent disponibles en anglais et parfois leur traductions sont incomplètes. C’est pourquoi, même si vous choisissez « Français » comme langue, il est possible que, sur certaines pages, du texte en anglais apparaisse. C’est souvent le cas pour les boutons « Suivant » et « Précédent » lors de l’affichage de la liste des articles d’un blog. Il existe plusieurs solutions pour remédier à cela.

Le fuseau horaire

Le fuseau horaire est utilisé pour l’affichage des dates aussi bien dans la partie administrative de votre site que dans la partie grand public. Il est surtout utilisé pour afficher la date et l’heure de publication d’un article (dans le cas d’un blog). Vous pouvez choisir une capitale qui correspond à votre lieu de résidence. « Paris » convient pour une grande partie de l’Europe.

Nos amis québécois pourront choisir « Toronto ». Evitez de sélectionner directement le décalage horaire car, dans ce cas, la prise en charge de l’heure d’été et de l’heure d’hiver est désactivée.

Format de date & d’heure

Le format de la date et de l’heure peut être choisi à travers des options prédéfinies. Vous pouvez également décider d’un format particulier (bien que je vous le déconseille) avec mettant directement le format dans les zones de saisie. Le format correspond à celui proposé par le langage PHP. Vous pouvez retrouver les différents formats dans cette documentation.

Début de la semaine

La norme ISO-8601 défini le lundi comme premier jour de la semaine. Les Etats-Unis, le Canada et l’Australie, considèrent le dimanche comme le premier jour de la semaine.

Options d’écriture

Dans cette partie, vous choisissez les options liées au blog. Les choix concernent la catégorie par défaut des articles et le format à utiliser. Vous devez classer chaque article écrit dans une ou plusieurs catégories. Par défaut, les articles vont dans la catégorie « Non classée » qui est la catégorie créée automatiquement par WordPress. De même, selon le thème utilisé, vous pouvez choisir un format par défaut pour vos articles.

WordPress offre la possibilité de publier directement via l’envoi d’email. Je ne recommande pas cette solution. Si votre messagerie mal configurée, des articles peuvent être publiés sans votre consentement. Il existe aujourd’hui d’autres solutions pour écrire et publier des articles à partir de votre téléphone portable (ou votre tablette), nous le verrons lorsque nous aborderons le plugin Jetpack.

Options de lecture

Nous avons montré comment modifier la page d’accueil à travers le menu « Apparence » mais il est aussi possible d’utiliser cette page. Je vous conseille de passer par les réglages pour gérer votre page d’accueil lorsque vous souhaitez faire les modifications rapidement. Vous n’aurez probablement pas à changer la configuration de votre page d’accueil tous les jours mais sachez que vous pouvez passer par les options de lecture.

La page des articles est la page en charge d’afficher l’intégralité de vos articles. Elle est intéressante dans le cas où vous avez décidé de créer un site qui comporte un blog. Vous pouvez alors avoir une page dédiée à l’affichage de vos articles de blogs sans que cela soit la page d’accueil.

Commentaires

Il s’agit de la section qui permet de définir le comportement du blog. En effet, les commentaires sont le principal intérêt des articles. Contrairement aux pages qui sont, par définition, statiques, les articles sont des publications beaucoup plus complètes.

Ainsi, les commentaires viennent des utilisateurs. Méfiez-vous aussi des « faux commentaires » comme nous le verront plus tard. En effet, de plus en plus de robots laissent des commentaires (souvent en langue anglaise) dans l’espoir que l’administrateur du site les valide. Ces commentaires possèdent des liens vers d’autres sites Web afin de créer un maillage artificiel. C’est la contrepartie de l’algorithme de Google.

Nous reviendrons sur cette page lors de la mise en place du blog.

Réglage des médias

Dans WordPress, les médias représentent à la fois les images, les fichiers PDF, les fichiers sonores et les vidéos. Dans cette page de réglages, il s’agit de configurer la représentation graphique de ces objets sous forme d’image.

Ainsi, essentiellement pour des questions de performances, WordPress stocke les images dans plusieurs tailles selon leur utilisation: miniatures (thumbnail), petites et grandes. À priori, vous devez laisser les valeurs proposées. Il est inutile de modifier cette configuration.

L’organisation des fichiers médias s’effectue par défaut dans des dossiers mensuels et annuel. Cela signifie que les médias que vous téléversez (c’est-à-dire que vous envoyez sur le site WordPress) seront stockés dans des sous-répertoires avec l’année et le mois. À moins d’avoir très peu de fichiers multimédias, je vous conseille de laisser la case cochée.

Les permaliens

Par défaut, WordPress utilise le format « simple » pour afficher les pages et les publications. En ajoutant sous la forme « ?p=xx » où xx représente le numéro de la publication, WordPress va directement chercher la publication dans sa base de données.

Malheureusement, ce format va réduire votre visibilité sur Internet. C’est pourquoi, je vous conseille de choisir le format avec le « Titre de la publication« . Beaucoup de sites utilisent également la version « Date et titre » qui convient également mais qui s’avère moins performant.

Vous pouvez choisir de préfixer les articles de votre blog avec un préfixe, mais cela n’est pas nécessaire.

NOTE IMPORTANTE: le choix des permaliens doit se faire le plus tôt possible. Si vous modifiez le format alors que votre site WordPress est déjà en ligne, vous risquez de casser les liens existants. Cela aura pour conséquence une déstabilisation de l’outil d’indexation de Google et vous risquez également de perdre les liens entre les pages (maillage interne).

Confidentialité

WordPress propose depuis 2018 une page de confidentialité. Nous verrons comment l’intégrer dans votre site et ce qu’elle doit contenir. Il ne faut pas confondre la page de confidentialité et les mentions légales. Les informations sur la confidentialité sont liés au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) tandis que les mentions légales permettent de savoir quel est le directeur de la publication et qui est votre hébergeur.

Autres réglages

Ensuite, viennent les réglages des autres extensions. WordPress préconise l’ajout des réglages dans cette partie du menu mais certaines extensions décident de faire autrement. Il n’y a aucune règle stricte pour intégrer les réglages d’une extensions téléchargée sur le site des extensions de WordPress.

Laisser un commentaire