Les extensions WordPress

Les extensions (plugins) WordPress sont un peu comme le couteau suisse des sites WordPress. Le terme « plugin » est souvent utilisé plutôt que le terme extension. Cela vient du fait que le terme anglais d’origine est « plugin » alors que « extension » est le terme français utilisé par la communauté francophone. Il s’agit de la même chose.

Les extensions officielles

Les extensions officielles sont celles disponibles dans le répertoire des extensions WordPress que vous trouvez à l’adresse fr.wordpress.org/plugins/. Vous pouvez installer toutes les extensions qui s’y trouvent directement à partir de la page d’administration de votre site en suivant ce tutoriel.

Bien qu’il s’agisse d’extensions officielles, rien ne garantit leur qualité ni leur efficacité. L’installation d’une extension peut avoir des répercussions très négatives sur votre site et pourrait le rendre inutilisable. Bien que ce genre de mésaventure soit extrêmement rare, il est vivement conseillé d’effectuer une sauvegarde de votre site avant chaque installation d’une nouvelle extension (ainsi qu’à chaque nouvelle version si possible).

Le principal intérêt d’utiliser le magasin WordPress est de pouvoir vérifier la fiabilité de l’extension. En particulier, certaines extensions sont particulièrement de mauvaise qualité (c’est la même chose avec certaines application de l’Apple Store ou de Google Play), et il est facile de les détecter.

Généralement, les extensions de qualité partagent les mêmes caractéristiques: elles sont actives sur un grand nombre de sites (en général plus de 100000 sites pour celles qui sont relativement standards), elles ont une bonne notation (en général au moins 4 étoiles) et surtout on était récemment mises à jour (depuis moins de 3 mois en général).

Bien entendu, le nombre d’installation actives doit être manié avec des pincettes. Certaines extensions très utilisées voient ainsi le nombre de leurs installations grimper à plusieurs millions. Les extensions plus ciblées n’ont que quelques milliers d’installations à leur actif. Enfin, le fait qu’une extension ne soit installée que sur une centaine de sites ne signifie pas qu’elle est mauvaise mais cela peut être dû à son caractère très particulier. En effet, l’emploi d’extensions est si fréquent (souvent pour tout et n’importe quoi), des extensions à fort potentiel sont parfois peu répandues et le nombre d’installation n’est pas un chiffre très fiable.

Extensions non standards

Les extensions non standards se présentent généralement sous la forme de fichiers ZIP que vous allez téléverserLe téléversement est le terme français pour désigner le "upload". Contrairement au téléchargement qui consiste à transférer un fichier du serveur vers votre ordinateur, le téléversement désigne le transfert de votre ordinateur vers le serveur. À noter que cette opération est souvent plus lente car les réseaux ADSL par exemple ont une vitesse de transfert plus limitée dans ce sens là. On utilise généralement le téléchargement pour mettre en ligne des images ou des vidéos personnelles. . Les extensions que l’on installe manuellement sont, généralement, assez rares. Les extensions habituelles sont toujours disponibles dans le magasin d’extension WordPress. Seules les extensions payantes ou privées sont disponibles en dehors du magasin. Il faut tout de même être prudent via-à-vis d’extensions gratuites accessibles uniquement en dehors du magasin WordPress: rien ne garantit leur sérieux.

J’ai tendance à déconseiller les extensions ne provenant pas du site officiel ou d’un site ayant pignon sur rue. Cependant, la possibilité d’installer des extensions via un fichier ZIP permet d’installer des extensions particulières, voire développées spécialement pour votre site Web.

Failles de sécurité

L’un des principaux reproches que l’on fait aux extensions de WordPress, c’est leur capacité à faire tout et n’importe quoi. La politique de développement de WordPress a été de donner un maximum de liberté aux extension. Ainsi, celles-ci fonctionnant en PHP, elles ont potentiellement accès à toutes les informations de votre site. Bien entendu, il n’y a aucune raison pour que des extensions soient utilisées à mauvais escient mais c’est toujours possible.

Ainsi, il est assez fréquemment que des failles de sécurité soient trouvées dans des extensions WordPress. Cependant, la prise en charge rapide des failles est la règle et les développeurs corrigent les problèmes immédiatement. Les correctifs sont mis en ligne souvent dans un délai très court. Une simple mise à jour de l’extension permet ainsi de corriger le problème. Encore faut-il veiller à garder son site WordPress à jour.

Incompatibilité

L’autre principal souci des extensions concerne leurs interactions. Ainsi, il est fortement déconseillé d’installer et d’activer deux extensions ayant le même rôle. Ainsi installer deux extensions « Google Analytics » afin de suivre les statistiques des visites sur votre site risque de doubler le comptage des visites! C’est pour cela qu’il faut faire attention à l’utilisation des extensions WordPress.

On retrouve pas mal d’incompatibilité avec certaines extensions extrêmement connues. Ainsi, il n’est pas rare de voir qu’un auteur s’engage sur la compatibilité de son extension vis-à-vis d’une autre extension connue (typiquement des extensions comme WooCommerce ou des extensions de traduction).

Bien entendu, cela n’arrive pas tous les jours. Souvent on retrouve de très mauvaises critiques sur les notes laissés par les utilisateurs déçus par une extension. Il faut cependant veiller à bien comprendre les problèmes. En effet, très souvent les contributeurs estiment qu’une extension a cassé leurs sites Web mais rarement ils apportent une explication laissant davantage s’exprimer leur haine qu’une analyse sereine.

Sachez aussi que, vu la complexité de WordPress, il est difficile à un support informatique de comprendre l’origine su problème sans accès à votre site Web. Ce qui signifie que si, par malheur, votre site tombe à cause d’une extension, il faudra probablement autoriser son accès à une société tierce. De toutes façons, faites une sauvegarde de votre site avant toute modification.

Vérifier les incompatibilités

Si votre site devient « fou » ou simplement se comporte bizarrement après l’activation d’une extension, mieux vaut la retirer immédiatement en espérant que sa suppression remettra les choses comme elles étaient auparavant. Même si la plupart des extensions suppriment leurs données au moment de leur désinstallation, il est possible que certaines parties du code aient été oubliées par le programmeur. Il faut donc être vigilant.

Les incompatibilités les plus fréquentes proviennent de la présence de plusieurs extensions incompatibles entre elles. Pour vérifier qu’elles sont celles fautives, il faut souvent les désinstaller une par une afin de comprendre ce qui pose problème.

Le support

Le support est aussi un point important pour choisir une extension. Parfois, si l’extension est gratuite, le support est payant. Ce qui est assez courant. Il faut aussi savoir que, par définition, une extension est forcément « open-source ». À moins que le programmeur est volontairement caché le code source (ce qui va à l’encontre des règles de déontologie de WordPress), le code source de l’extension est dans tous les cas libres et accessible.

Si vous êtes programmeur, vous pouvez donc regarder vous-même d’où vient le problème mais c’est souvent un processus long et donc coûteux. Souvent, durant tout ce temps, vous devez travailler sur un site qui n’est pas en ligne afin de ne pas affecter les visiteurs de votre site. C’est donc une tâche qu’il vaut mieux laisser à un professionnel.

Étiquettes:

Laisser un commentaire