Extensions, thèmes, articles, pages…

Comme dans tous les domaines et la plupart des logiciels, il existe un vocabulaire dédié à WordPress. Les extensions (plugins), le thème, les articles, les pages, les catégories, les étiquettes et les widgets représentent la colonne vertébrale de WordPress. Quand, comment, pourquoi utiliser des concepts?.

Articles

Au début furent les articles (« post » en anglais bien qu’il faut se méfier du terme). WordPress a été conçu, au départ, comme un outil de blog. il est donc logique que WordPress soit tout particulièrement orienté « article ». C’est l’essence même de ce logiciel.

Un article doit être vu comme les articles de journaux. Ils permettent de véhiculer une information qui va se périmer ou devenir moins intéressante dans l’avenir. Les articles sont souvent liés à l’actualité. Comme dans les journaux, chaque article pourra être lié à une catégorie (Immobilier, Bourse, Météo, Petites annonces,…)

Dès qu’il s’agit d’un article d’actualité, vous pouvez créer un article. Dans la plupart des cas, un article, une fois rédigé et publié, n’est plus modifié. Il reste à vie dans votre site WEB. C’est utile pour annoncer des promotions, des portes ouvertes.

Exemple: un café qui reçoit des groupes musicaux peut annoncer le programme des concerts via des articles. Chaque article parlera alors du prochain concert (ou fera un résumé de celui qui s’est passé). Cela permet de faire de la promotion.

Publier des articles n’est pas une obligation. Il est possible de se contenter de publier des pages (voir ci-dessous). Publier des articles est intéressant dans la mesure où votre site publie régulièrement de nouveaux articles. C’est pourquoi il est probable que vous soyez davantage intéressé par le prochain paragraphe.

Pages

Au deuxième jour, WordPress créa les pages (Livre saint, page 3, paragraphe 1)…

Les pages sont l’équivalent exact des pages WEB. Les pages forment la colonne vertébrale de votre site WEB. Si vous aviez prévu de faire un site vitrine, les pages sont exactement ce que vous recherchez. Elles s’incluent facilement dans un menu de navigation et peuvent être facilement mises à jour.

Quelque soit le site WEB que vous envisagez de créer, il existe des pages incontournables. Par exemple, la page de contact qui indique comment vous contacter (avec votre adresse physique et votre téléphone). C’est typiquement une chose que vous allez mettre dans une page.

Le menu que l’on trouve au bas des sites WEB (footer) est typiquement une liste de liens vers différentes pages. Si vous hésitez entre écrire un article ou écrire une page, vous devriez probablement écrire une page.

Les pages peuvent être modifiées tout le temps. Il est possible par exemple de créer une page « Promotions » qui parlera des promotions en cours ou à venir. Il suffira de mettre à jour votre page à chaque fois que vous ferez des promotions. Idem avec une page « Actualités » qui vous permettra de donner l’actualité de votre activité.

Par exemple, si vous êtes un restaurant, les pages seront le moyen idéal de promouvoir votre entreprise. Ainsi, il suffira de quelques pages: « Comment nous trouver? », « Le menu de la semaine », « Nos clients parlent de nous » (afin de montrer la qualité du lieu). Inutile de faire des articles qui vont prendre du temps à rédiger. Il sera sans doute plus intéressant pour vous d’ouvrir une page Facebook pour créer une communauté (même petite).

Si vous êtes un cinéma de quartier, votre site WEB sera probablement proche de celui du restaurant. Il en va de même pour les coiffeurs, et la plupart des « petits commerçants ». Créer des pages est sans doute le meilleur moyen de promotion de votre entreprise.

Catégorie

Les catégories sont destinées à classer vos articles. Les pages ne sont pas concernées. Dans le cas où vous écrivez beaucoup d’articles sur votre blog, il sera intéressant de classer vos articles par catégories.

Si au moment de démarrer votre blog, il est difficile pour vous de savoir quelles catégories vous allez créer, cela signifie certainement que vous ne savez pas exactement de quoi doit parler votre blog! Si votre blog est un blog généraliste (qui parle de tout et n’importe quoi), créer des catégories va être difficile.

Le fait de ne pas comprendre pourquoi vous devez créer des catégories est sans doute le signe que l’utilisation de pages est suffisante. Il ne faut pas oublier que le but des catégories est de simplifier la navigation de l’internaute dans vos pages. Si vous ne publiez qu’un article par mois, il est sans doute totalement inutile de créer des catégories.

Sur WordPress, il y a une catégorie « Par défaut » qui est systématiquement créée. Le mieux est de l’utiliser comme catégorie quand vous ne savez pas où mettre votre article. La solution étant d’écrire des articles puis de créer les catégories adaptées par la suite mais je ne vous le conseille pas: cela signifie sans doute que vous n’avez pas bien défini le but de votre site WEB.

Étiquettes (Tags)

Les étiquettes viennent compléter le dispositif des catégories. Et, franchement, on peut très bien se contenter des étiquettes et utiliser la catégorie par défaut pour tous les articles. Si cela peut faire bondir des spécialistes WordPress, il faut être pragmatique: si vous lisez cet article, c’est sans doute que vous débutez avec WordPress et c’est un peu comme avec une voiture remplie d’options, vous ne les utilisez pas toutes.

On peut considérer que l’étiquette est la version « light » de la catégorie. En effet, les catégories peuvent être hiérarchisées… Autant les catégories doivent être créées manuellement, autant l’étiquette s’ajoute très facilement dans la zone « Étiquettes », dans le menu de droite lors de la rédaction d’un article.

Après, vous pouvez avoir un nuage d’étiquettes. Cette possibilité semble disparaître peu à peu des sites WEB mais permettait en un coup d’œil de connaître les sujets les plus discutés au sein du blog. L’utilisation d’étiquettes pouvait également être un moyen simple de mieux se classer dans les moteurs de recherche.

Je ne saurai trop que vous conseiller, si vous écrivez un blog (et donc des articles) de prendre les sujets abordés et d’ajouter 2 à 5 étiquettes par article écrit. Essayez de trouver un juste milieu entre la finesse de l’étiquette et une étiquette trop générale. Il est difficile de vous conseiller car il n’y a pas de méthode idéale mais si votre blog parle de cuisine, vous aurez sans doute des étiquettes du type « poisson », « viande », « dessert » tandis qu’un blog généraliste se limitera à un étiquette « cuisine » ou « manger ».

Votre étiquette peut être un mot « cuisine » ou un verbe « manger ». Généralement, on utilise des étiquettes de noms communs. Mais rien ne vous empêche de les remplacer par des verbes comme « manger » qui auront sans doute plus d’impact sur l’internaute. Veillez cependant à éviter un éparpillement et essayez, dans ce cas, de vous limiter uniquement à des verbes.

Thème

La principale différence entre un site WEB fait à la main et un site WordPress, c’est le thème! Le thème, c’est le moteur d’affichage des articles et des pages. Rien de plus.

Bien entendu, cette vision est restrictive. Le thème est sans doute la partie la plus complexe d’un site WordPress mais il doit rester simple pour l’utilisateur. En fait, c’est rarement le cas car le thème intègre toutes les options de mise en page et propose souvent pas mal d’options.

Le thème vous permet d’ajouter des menus, des widgets (voir ci-dessous), l’icône de votre site WEB et bien d’autres choses. Par défaut, lors de la création d’un nouveau site WordPress, maisonwp propose l’utilisation du thème par défaut. Nous vous conseillons d’en changer. Certains thèmes sont plus intéressants que d’autres. Mais aucun n’est supérieur à l’autre: chacun ont leurs spécificités.

Certains thèmes sont des « One page ». Cela signifie que votre site est censé tenir sur une seule page. Ce qui peut être assez intéressant si votre contenu n’est pas très fourni. Tandis que d’autres sont davantage axés sur la publication d’articles et d’autres encore prévus pour fonctionner avec des solutions d’e-commerce.

Difficile donc de vous conseiller. Si vous vous lancez pour la première fois dans la création d’un site WEB, vous pouvez essayer un thème comme twenty twenty qui est le thème par défaut pour 2020.

Vous pouvez changer de thème pour changer l’aspect de votre site mais attention, chaque thème a ses particularités et vous pourriez rencontrer des problèmes.

Widgets

Les widgets sont des parties graphiques (des blocs) qui s’intègrent dans le site WEB. Voyez cela comme de petites fenêtres permettant à l’internaute d’accéder à des choses. Les widgets sont très nombreux et sont très variés.

Les widgets que vous rencontrerez souvent dans des sites WordPress sont le calendrier (qui affiche un calendrier avec pour chaque jour où un article a été publié un lien vers ceux-ci), un bloc « Catégories » qui affiche les catégories utilisées dans le site, un bloc « Derniers articles » qui répertorie la liste des derniers articles écrits.

Généralement, les widgets viennent se loger dans la marge (à droite ou à gauche) du site WordPress mais, selon le thème choisi, les emplacements possibles peuvent être diverses et variés.

Retenez que les widgets sont toujours visibles (c’est une partie visible dans la page). Si vous voulez plus de détails sur les widgets, vous pouvez consulter la page de notre confrère WPMarmite. Sachez aussi qu’en plus des widgets proposés par défaut, il est possible d’en ajouter.

Extensions (plugin)

Bien que ce soit le dernier sujet abordé, les extensions (souvent appelés par leur nom anglais de « plugins ») sont le ressort le plus extraordinaire de WordPress. L’ajout d’extensions va vous permettre d’ajouter de nombreuses fonctionnalités à votre site. Il en existe pour tous les goût (et tous les budgets). Qu’il s’agisse d’ajouter un code Google Analytics à votre page ou avoir une zone de capture d’adresses email, les plugins sont capables de tout.

Il existe des extensions devenues incontournables comme par exemple JetPack ou Yoast SEO (pour améliorer votre placement dans les moteurs de recherche), W3 Total Cache (et quelques autres) pour améliorer les temps de réponses de vos pages, Askimet pour éviter d’être pollué par des commentaires indésirables,

Conclusion

J’espère que cette page a répondu à vos question concernant les principales parties qui forme WordPress. N’hésitez-pas à poser vos question dans les commentaires.

Laisser un commentaire